Je suis au fond du trou et je n'arrive pas à remonter!!!

Les boules dans la gorge, le noeud dans le ventre, les larmes qui coulent, impossible de parler, de sortir, d'être au milieu de la foule, de comprendre ce que je lis, de m'endormir sereinement sans penser à la mort...

Envie de rester scotchée à mon canapé, sans m'habiller....

Il faut que je me botte les fesses, Compagnon et les filles ont du mal à m'accepter comme cela, à me voir comme une inconnue...

Plus envie de continuer à rencontrer le médecin de l'âme, mais je ne suis pas seule mon gentil et ami généraliste prend soin de moi!

Il faut que je remonte vite, la Boulette va  me traîner à la capitale quelques jours au début des vacances de Pâques et je ne veux pas être un boulet!

Du soleil, de la lumière, de la douceur, vite! vite!